Le madrier, une technique qui a fait ses preuves

12 Janvier 2021
Technique de construction

En vingt ans, l’entreprise Finn-Est a fait évoluer la technique du madrier pour construire des maisons en bois innovantes. 

Avec le colombage, le madrier est une des plus anciennes techniques de construction de maisons en bois. Elle est utilisée depuis plus de 600 ans, notamment dans les Alpes où les chalets séculaires en sont devenus le symbole architectural. C’est autour de ce principe constructif que la société Finn-Est a développé son savoir-faire. Elle fabrique et construit des maisons en madrier depuis plus de vingt ans. “Le madrier est synonyme de robustesse et de durabilité, de qualité et d’esthétisme” résume Ghislain Tisserand, responsable de l’entreprise qui emploie une quarantaine de personnes déployées sur un site de production de 20 000 mètres carrés au Bélieu (25). 

L’essence utilisée pour construire ces maisons en bois massif est le pin scandinave. “Il pousse lentement dans un climat froid. Cette espèce réagit très bien aux intempéries” ajoute-t-il. Les madriers sont taillés dans les ateliers du Haut-Doubs avant d’être acheminés sur le lieu du chantier pour être assemblés. “L'opération consiste à empiler les pièces de bois. Elles ne sont pas fixées entre elles. Cette méthode est antisismique".

Les seuls dans le Doubs à maîtriser cette technique

En vingt ans, Finn-Est n’a pas cessé d’investir pour faire évoluer ce mode de construction. L’entreprise a notamment corrigé le défaut des maisons en madrier qui, avec le temps, avaient tendance à se tasser. “Nous avons résolu le problème en fabricant des madriers 3 plis, dont le pli central est une pièce de bois verticale qui empêche la structure de se tasser. Nous sommes les seuls dans le Doubs à maîtriser cette technique” poursuit Ghislain Tisserand. 

Grâce à cette évolution technique qui a permis de mettre au point le madrier non-tassant, Finn-Est a élargi son horizon sur le plan architectural. Ces nouveaux madriers donnent à cette entreprise davantage de possibilités dans l’élaboration des plans. “On peut gérer par exemple de très grandes ouvertures, des porte-à-faux importants. Nous sommes beaucoup plus libres sur le plan architectural", précise-t-il. Ainsi, selon la demande du client, Finn-Est construit des maisons aux lignes contemporaines ou au contraire des chalets dans un style plus classique. Quelle que soit leur architecture, les maisons individuelles qui sortent des ateliers Finn-Est répondent à la norme B.B.C. (bâtiment basse consommation). Désormais, Finn-Est utilise ce principe constructif pour réaliser des petits collectifs.